FORMULE 1 : FERRARI DE RETOUR AUX AVANT-POSTES

L’attente fût longue (910 jours exactement) pour la Scuderia Ferrari, depuis la dernière victoire en Grand Prix, à Singapour en 2019. Après un long passage à vide, l’écurie italienne aura attendu un changement dans la règlementation technique pour revenir aux devants de la scène.

En effet, si les essais de pré-saison tenus à Barcelone (Espagne) et Sakhir (Bahreïn) étaient déjà prometteurs pour Ferrari, certainement d’aucun n’aurait parié sur le doublé de la marque au cheval cabré lors de ce premier Grand Prix de la saison.

Parti en pole position de ce 1058e Grand Prix de l’histoire de la Formule 1, Charles Leclerc maintient son avantage au premier virage, malgré un excellent départ du Champion du Monde en Titre, Max Verstappen parti 2ème sur sa RedBull. Vite le pilote Ferrari se met à l’abri de la zone DRS, en maintenant un écart à plus d’une seconde et demie de son adversaire néerlandais. Alors que derrière le second pilote RedBull, Sergio Perez se manque complètement et glisse de la 4e à la 6e place. Au premier tour le classement était le suivant : Leclerc (Ferrari), Verstappen (RedBull), Sainz (Ferrari), Hamilton (Mercedes), Magnussen (Haas), Perez (RedBull), Russel (Mercedes), Gasly (Alpha Tauri), Alonso et Ocon (Alpine).

Alors qu’il paraissait déjà en difficultés depuis le début du week-end, et du Grand prix Lewis Hamilton est le premier pilote à s’arrêter pour changer ses pneus, et repartir en gommes dures, et il ressort en 11e position. Au 15e tour c’est Verstappen qui tente l’undercut alors qu’il est à 3.2 sec de Leclerc, et il ressort en gommes tendres, imité dans la foulée par Sainz, et un tour plus tard par le leader Leclerc, qui ressort avec les mêmes gommes. Ce tour a permis à Verstappen de faire fondre l’écart qu’il y avait entre les deux, et se permettre même d’attaquer Leclerc au 17e tour, on assistera alors pendant plus de 2 tours à de très belles passes-d ’armes entre les deux pilotes, se doublant coup sur coup, et c’est Leclerc qui aura le dernier mot et conservera sa première place.

L’hécatombe RedBull

Au 44e tour, Verstappen s’arrête une 3ème fois et repart en pneus tendres en espérant cette fois encore faire fonctionner la stratégie d’undercut, sauf que Leclerc ne s’arrête pas, et pense initialement aller au bout de la course avec ses gommes mediums. Sauf qu’au 47e tour, le moteur de Pierre Gasly prend feu, et il immobilise sa voiture en bord de piste, poussant la direction de course à faire intervenir la voiture de sécurité, « offrant » au passage un arrêt sans contrainte à Leclerc qui repart logiquement en tête de la course. Au 51e des 57 tours que comprend la course, la voiture de sécurité s’efface, et relance ainsi la course, Verstappen est directement intimidé par Sainz, mais parvient à conserver son avantage. Pas pour très longtemps, puisqu’au 54e tour, alors que depuis son dernier arrêt Verstappen se plaignait à la radio à son équipe de son volant qui était anormalement lourd, il se voit dépasser par Sainz, puis est poussé à l’abandon au 55e tour, à cause d’un problème de mécanique !  Dépité il déclare « À ce niveau, quand on a déjà tant d’informations sur les moteurs notamment, ça ne devrait pas se produire, malheureusement », et d’ajouter « Ce qui est arrivé à la fin est évidemment très frustrant, mais j’ai déjà eu pas mal de problèmes avant ça. Tout d’abord, l’équilibre est mauvais, je n’avais pas la même sensation que vendredi sur les longs relais. C’était un peu décevant. Cependant, deuxième, avec ces problèmes, avec cet équilibre, aurait été un bon résultat ».

Le Cauchemar de RedBull n’allait pas s’arrêter là, puisqu’un tour plus tard, c’est Sergio Perez qui doit abandonner à cause d’une défaillance moteur ! « Je ne me souviens pas de la dernière fois que cela nous est arrivé [au GP d’Autriche 2020, ndlr], mais c’est évidemment le pire cauchemar que l’on puisse avoir », a déclaré Christian Horner (Team Manager de RedBull) après la course. « C’est extrêmement décevant, non seulement de perdre un podium avec Max, mais aussi de perdre un podium avec Checo (Perez) dans le dernier tour. » Avant d’ajouter « Cette course s’est terminée de façon brutale pour nous. Ce qui semblait être un bon résultat s’est soudainement évaporé dans les deux derniers tours de la course. Mais il semble qu’il y ait eu un problème similaire sur les deux voitures. Nous ne savons pas encore exactement ce que c’est, si c’est une pompe, si c’est un collecteur ou quelque chose de ce genre, mais nous devons nous pencher sur le problème et comprendre exactement ce qui l’a causé ».

Le podium du Grand Prix de Bahrein 2022

Un tour plus tard, après Spa et Monza 2019, Leclerc s’offre la 3ème victoire de sa carrière, et la 238 pour Ferrari « Je ne fais que me répéter, mais les deux dernières années ont été incroyablement difficiles pour l’équipe, et nous savions que ça allait être une grande opportunité pour nous. L’équipe a fait un travail absolument incroyable pour construire et nous donner cette super voiture. Cela commence de la meilleure manière possible : pole position, victoire, meilleur tour, doublé avec Carlos. Nous ne pouvions espérer mieux. Ça n’a pas été facile, mais c’est incroyable d’être de retour au sommet ! » déclarait-il après course. Sainz assure donc le doublé pour Ferrari en franchissant la ligne en 2ème position, alors qu’Hamilton complète le podium « inespéré après une course difficile ».  Russel termine 4e devant un excellent Magnussen qui, pour son retour en F1, offre de précieux point à HAAS, et Bottas pour sa première course chez Alfa Romeo. Ocon, Tsunoda (Alpha Tauri) et Alonso suivent derrière et Zhou complète le Top 10 et inscrit son premier point en Grand Prix pour sa toute première course ! La saison s’annonce d’ores et déjà longue palpitante, le prochain rendez-vous est pris pour le week-end prochain en Arabie Saoudite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s