Formule 1: avant le 1000e Rendez-Vous de l’Histoire

1000thgpofficialf1poster


A la veille d’un week-end qui s’annonce festif, à l’occasion du 1000eGrand Prix de l’histoire de la Formule 1, je vais essayer de revenir ici sur un historique en chiffres des 69 saisons et 999 Grand Prix, que la discipline Reine des Sports Automobiles a connu jusqu’ici.

Voici quelques rendez-vous symboliques qui ont marqué les 999 Grands Prix déjà courus, depuis la première course organisée le 13 Mai 1950, à l’occasion du Grand Prix de Silverstone en Grande Bretagne. Le 100s’est déroulé en 1961 en Allemagne, le 200à Monaco en 1971, le 300à Kyalami en Afrique du sud le 04 Mars 1978, qui a vu la victoire du suédois Ronnie Peterson alors que le 400en Autriche en 1984 a vu le régional de l’étape, Niki Lauda, s’imposer. Le 500een Australie était à l’occasion de la clôture de la saison 1990 à Adelaïde, avec une victoire du brésilien Nelson Piquet. En 1997, c’était en Argentine que le 600départ a été donné. Avant la fameux 700en 2003 à Interlagos, où Giancarlo Fisichella a hérité de la victoire de Kimi Raikkonen qui avait franchi en tête le drapeau à damier, mais le drapeau rouge étant déployé c’était le classement au tour précédent qui a prévalu, tour durant lequel Raikkonen a dépassé Fisichella. Le 800aura également été une date importante, vu que c’était à l’occasion du Grand Prix de Singapour 2008, 1ère course dans l’histoire de la F1 à se courir en pleine nuit, mais surtout marquée  par le fameux « Crashgate, » où Nelson Piquet JR est allé frapper le mur d’une manière intentionnelle pour permettre à son équipier Fernando Alonso de profiter de l’intervention de la voiture de sécurité pour s’emparer de la tête de la course, et de remporter une victoire complètement inespérée, tout ça sous les ordres de Flavio Briatore qui a fini par être exclu de toute activité relative à la Formule1. Enfin, le 900était à Bahrein en 2014 était à l’occasion des 10 ans du circuit de Sakhir.

DSyafHyU8AEdrTa.jpg
Les Champions du Monde de 1950 à 2017 (manque le 5e Titre d’Hamilton en 2018)

Sur un autre volet, voici quelques chiffres également intéressants à retenir.

Si l’Angleterre a été le premier pays à avoir accueilli une manche du Championnat du Monde, l’Italie sera celui qui a accueilli le plus grand nombre de Grands Prix, avec pas moins de 96 courses, dont Monza 68, qui se place comme le circuit où les F1 ont le plus couru, mais ce dernier voit son avenir incertain, étant donné que les négociations avec Liberty Media n’ont pas encore abouti. Un autre représentant italien vient inscrire son nom dans l’histoire des 999 Grand Prix courus c’est Ferrari bien sûr, avec 972 départs, et 235 victoires, et 752 podiums inscrits, en 566 courses, (comprendre 186 GP avec 2 pilotes sur le podium). Le plus vieux vainqueur était l’italien Luigi Fagioli, lors du Grand Prix de France 1951, à l’âge de 53 ans et 22 jours, alors que le plus jeune est un pilote encore en exercice, Max Verstappen, à l’âge de 18 ans et 227 jours, à Barcelone en 2016. Le batave tient également un autre record de précocité étant le plus jeune pilote à prendre le départ d’un Grand Prix, à l’âge de 17 ans et 166 jours, en Australie en 2015, alors que Louis Chiron était le plus vieux lors du rendez-vous monégasque en 1955, à l’âge de 55 ans et 292 jours.  Pour la pôle position, le plus vieux était Giuseppe Farina à l’âge de 47 ans et 79 jours, en Argentine en 1954, alors que le plus jeune est Sebastian Vettel à Monza en 2008, alors qu’il n’avait que 21 ans et 72 Jours.

Michael Schumacher reste, pour le moment, le Roi de la discipline. Avec les records de 7 Titres de Champion du Monde, 91 victoires, 155 podiums, 77 meilleurs tours en course, le record également de 15 saisons consécutives avec au moins une victoire dans chacune, et pas moins de 5111 tours menés en 307 départs.

Ainsi, sur 999 courses, la F1 a connu 764 différents pilotes, et 162 écuries. Qui ont parcouru une distance totale de 322170,04 km, soit 8 fois le tour de la planète.

Publicités

4 commentaires

      • Juste une dernière rectification concernant ceci (et après c’est tout bon)
        Ce n’est pas disqualifié car Raikkonen a quand même fini 2e, en fait c’était à cause du crash Webber puis Alonso, le drapeau rouge a été déployé (et pas de relance de la course), sur la piste (avant le drapeau rouge) Raikkonen a dépassé Fisichella et a été déclaré vainqueur sur le fait.
        Cependant le règlement stipule que c’est le classement du tour précédent qui est pris en compte, de ce fait Fisichella fut déclaré vainqueur suivi de Raïkonnen et enfin Alonso
        (La cérémonie du vrai vainqueur a été faite une semaine après la course)

        J'aime

      • Merci beaucoup pour ces précisions. En effet, je me rappelle justement de la cérémonie une semaine après, c’est pour ça que j’ai gardé en tête qu’il était disqualifié sans chercher les causes.
        Merci à vous en tous cas

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s