Formule 1 : Grand Prix d’Australie, Bottas Impérial

Bottas


122 jours après le drapeau à damier agité lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, le 25 Novembre dernier, la Formule1 reprend ses droits aujourd’hui à l’occasion de l’ouverture de la 69esaison, à Melbourne en Australie, comme il est maintenant de coutume depuis 2011.

Après une séance de qualification magistrale hier, les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas squattent la première ligne, suivis de Vettel, Verstappen, Leclerc pour son premier Grand Prix chez la Scuderia, et Grosjean, auteur d’une très belle qualification, qui confirme le potentiel montré par l’écurie américaine lors des essais hivernaux à Barcelone.

1er Virage.JPG

A l’extinction des feux, Hamilton reste scotché sur la grille de départ et Bottas prend un meilleur envol et s’empare de la tête de la course au premier virage. Derrière Vettel (gêné par le mauvais départ d’Hamilton) se retrouve coude à coude avec son équipier, les deux pilotes Ferrari étaient proches de se toucher.

Plus loin, pour son premier Grand Prix à domicile avec Renault, Ricciardo espérait certainement mieux. En effet, au départ de la course (depuis la 12eposition), il essaye de dépasser Perez s’en va dans le gazon, et saute littéralement cassant au passage son aileron avant, ce qui l’obligera à passer par la case stands, tout comme le revenant chez Williams Robert Kubica, tous deux rentrés changer leur aileron avant.

Le classement au premier tour était le suivant : Bottas, Hamilton, Vettel, Verstappen, Leclerc, Magnussen, Grosjean, Hulkenberg, Raikkonen et le nouveau pilote McLaren, Lando  Norris.

A la fin du 2etour, bottas a déjà 1,1 seconde d’avance sur Hamilton et 2,3 sur Vettel.

Au 8epassage, Leclerc commet une erreur en ratant son freinage au bout de la ligne droite, heureusement sans gravité.

A la fin du 10etour, premier abandon de la saison, pour… McLaren ! Problème moteur pour Sainz, qui immobilise sa monoplace à l’entrée des stands.

11etour, premier arrêt pour Kimi Raikkonen chez Alfa Romeo, il ressort en pneus tendres en 16eposition, son arrêt prend plus de temps que prévu à cause de la roue avant gauche qui ne voulait pas se fixer. Hulkenberg, craignant l’undercut, fait de même un tour plus tard il ressort en 15eposition en pneus mediums… 3 secondes devant Raikkonen.

Au 15etour, Vettel s’arrête, il ressort en pneus tendres en 6eposition, la Scuderia pensant certainement pouvoir faire l’undercut à Hamilton, se retrouve avoir complètement loupé sa stratégie, mais entraine tout de même avec elle Hamilton. En effet, le britannique a calqué sa stratégie sur celle de Vettel, et laisse ainsi la voie libre à son équipier, d’ailleurs le britannique inquiet pose la question à la radio au 22etour « pourquoi nous sommes-nous arrêtés si tôt ? Je ne pense pas tenir avec ces pneus jusqu’au bout ».

Puis c’est au tour de Grosjean de s’arrêter un tour plus tard, mais à l’image du Grand Prix de l’année dernière, le mécano a du mal à fixer sa roue avant gauche, l’arrêt s’éternise, il ressort en 14eposition.

Au 18etour, Mercedes informe Bottas à la radio, qu’avec ses pneus super-tendres usés, il est plus rapide que Lewis Hamilton avec ses pneus tendres neufs.

Au 19etour, Magnussen qui met la pression sur le nouveau pilote Alfa Romeo, Giovinazzi qui ne s’est pas encore arrêté, le pousse à rater son freinage au virage Ascari (virage N°13) et prend l’avantage, Hulkenberg qui était derrière l’imite au bout de la ligne droite, puis Raikkonen au virage 3.

Aux 21eet 22etour Bottas enchaine les meilleurs tours en course, alors que Vettel revient à 1.6 sec d’Hamilton. Et Leclerc à moins de 4sec de Verstappen.

Bottas s’arrête finalement au 24etour, et ressort devant Leclerc, et largement devant Hamilton et Vettel. Mais derrière Verstappen. Pour l’anecdote c’est la première fois depuis le GP du Canada 2008 qu’un moteur Honda est en tête d’une course de F1.

Verstappen s’arrête à son tour au 26epassage, et ressort derrière le duo Hamilton, Vettel.

Pendant ce temps là, et depuis pas moins de 5 tours, Giovinazzi résiste aux attaques de Norris, avant que ce dernier ne réussisse à prendre l’avantage au virage 3 du 27etour, imité quelques virages plus loin par Grosjean, puis Perez au bout de la ligne droite.

Leclerc sera le dernier pilote des hommes de tête à s’arrêter au 29etour, et ressort en pneus mediums.

Verstappen vs Vettel.JPG
Verstappen qui prend l’avantage sur Vettel au virage 3.

Au 31etour, après une tentative ratée en bout de ligne droite, finalement Verstappen prend l’avantage sur Vettel à l’extérieur au virage 3. Pendant que Ricciardo abandonne une nouvelle fois devant son public. Au même moment Grosjean également abandonne à cause d’un problème de fixation de roue avant gauche !

Au 38etour,  Kvyat qui essayait de dépasser Lance Stroll au virage 3 loupe son freinage, et va tout droit, heureusement pour le russe qui réussit à reprendre la piste.

A la fin du 38etour, Gasly qui s’était élancé de la 18eposition, s’arrête après être remonté jusqu’à la 6eplace, il ressort en 11eplace en tendres juste derrière Kvyat. Le français malgré le conseille de son équipe d’utiliser le « overtake button » (button pour dépasser) durant 5 sec, au 42etour, il n’arrive toujours pas à prendre l’avantage sur le russe. Pendant ce temps là, Bottas réalise encore le meilleur tour en piste, et augmente son avance à 24 sec sur son équipier. Au 46etour, on le prévient à la radio que la seule manière de perdre la course serait d’avoir une Safety Car et de ne plus avoir de gommes, course parfaite pour le finlandais jusque là.

A moins de 10 tours de l’arrivée, Verstappen rate son freinage au premier virage et part un peu au large. A ce moment le classement est le suivant : Bottas, Hamilton, Verstappen, Vettel (qui voit leclerc revenir dans ses rétros à cause d’un problème dans son MGU-H), Leclerc, Magnussen, Hulkenberg, Raikkonen, Stroll et Kvyat.
Au 55etour, Verstappen réalise le meilleur tour en course,  en 1.26.540 ce qui pourrait lui donner 1 pt supplémentaire (nouvelle règle ajoutée au championnat), il revient par la même occasion à 1.3s de Hamilton. Mais Bottas voulait réaliser la course parfaite, et il part à l’assaut du meilleur tour en course, en 1.25.580 dans l’avant dernier tour, et file vers la 4evictoire de sa carrière, la première depuis le Grand Prix d’Abu Dhabi 2017 « c’était sans doute la plus belle course de ma carrière, la voiture était parfaite c’était vraiment plaisant » a-t-il déclaré en fin de course. Hamilton 2ème à plus de 20 secondes ! Semble tout de même satisfait de son week-end « c’était vraiment un week-end solide, je dois seulement retravailler mes départs »a déclaré le britannique au micro de SkySports F1 et Verstappen 3èmecomplètent le podium (premier podium pour honda depuis Silverstone 2008 … et 1erpodium pour red bull à Melbourne depuis 2013),le batave ne manque pas de féliciter Honda, lui qui était très critique et virulent envers Renault la saison dernière « Pour Honda, avoir le premier podium depuis l’ère V6 est une excellente chose, félicitations à eux »et d’ajouter « En terme de vitesse, nous avons fait de très gros progrès par rapport à l’année dernière. Juste en comparant les vitesses les plus élevées par rapport aux autres équipes, je suis donc très satisfait ».

Vettel termine 4edevant son équipier Leclerc (qui a reçu la consigne de maintenir les positions), Magnussen 6eest le dernier pilote dans le même tour que le vainqueur du jour. Suivent Hulkenberg Raikkonen, Stroll et Kvyat qui réussit son retour en F1 chez Toro Rosso, en contenant parfaitement les attaques de Gasly malgré ses pneus super-tendres neufs.

Au Championnat du Monde des pilotes, Bottas prend les commandes avec 26 points (25 de la victoire + 1pt du meilleur tour), devant Hamilton 18 et Verstappen 15. Suivent Vettel et Leclerc avec 12 et 10pts, puis Magnussen et Hulkenberg avec 8 et 6, devant Raikkonen qui inscrit 4 pts pour son retour dans l’écurie chez qui il a couru son premier Grand Prix ici même le 04 Mars 2001, et enfin Lance Stroll 2 et Kvyat 1 pt.

Chez les Constructeurs, Mercedes prend dores-et-déjà les commandes du Championnat, avec 44pts devant Ferrari 22 pts, et RedBull 15.Suivent Haas 8pts, Renault 6, Alfa Romeo 4pts, Racing Point 2 pts et Toro Rosso 1pt.

Le prochain rendez-vous dans deux semaines à Sakhir à Bahrein, peut déjà s’annoncer « décisif » pour Ferrari qui a semblé complètement perdue ce week-end, après des tests hivernaux pourtant très satisfaisants. Une nouvelle déconvenue pourrait mettre encore plus de pression sur l’équipe.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s