Rallyes-Raids : le Dakar prépare sa mue

Dakar2


Après une 41édition assez spéciale, contenue dans le seul territoire du Pérou, et sur 10 jours de course seulement, le plus prestigieux des Rallyes-Raids, serait en train d’opérer des changements drastiques pour faire renaître cette course légendaire.

En effet, selon certaines informations, la piste Amérique du Sud semble définitivement écartée. Pour cause, la difficultés des pays à assurer les financements nécessaires pour accueillir l’événement. Pour la remplacer, une nouvelle destination inédite viendrait faire son apparition. Après que l’Algérie n’ait pas donné suite aux demandes du groupe ASO (Amaury Sport Organisation) pour la localisation d’un « Dakar Series » en Algérie, en prélude d’un retour définitif de la prestigieuse course, ces derniers se seraient retournés vers l’Arabie Saoudite comme destination des prochaines épreuves.

Ainsi, un accord pourrait être trouvé pour relocaliser le Raid dans le royaume du pétrole (qui ne trouverait certainement aucune difficulté à réunir les fonds) à partir de 2020 et ce jusqu’en 2024 au moins. Ainsi, l’Arabie Saoudite continue son opération de charme à travers les sports mécaniques notamment, après avoir signé pour accueillir en exclusivité durant 10 ans une manche du Championnat du Monde de Formule Electrique (Formule E, dont la première s’est tenue en Décembre 2018 à Al Dariya). Toutes ces informations seraient confirmées par le fait que les organisateurs ont retiré tout leur matériel de reconnaissance d’Amérique du Sud après le dernier Dakar, alors que certains véhicules et infrastructures restaient sur place depuis plusieurs années.

Castera.JPG
Castera (à droite) succède à Lavigne (à gauche)

Autre information, confirmée cette fois-ci, et qui pourrait également jouer un rôle dans le renouveau du Raid, c’est la nomination de David Castera à la place d’Etienne Lavigne. En effet, le patron du Dakar depuis 25 ans maintenant, se fait remplacer par son ancien directeur sportif durant 10 ans, sans pour autant quitter le groupe ASO. Cet ancien pilote moto et coéquipier de Stéphane Peterhansel chez Yamaha à la fin des années 1990 (3e du Dakar en 1997) aura ainsi la lourde tâche de remettre le prestigieux Rallye sur les rails.

Réponse certainement durant les prochaines semaines…

Publicités

2 commentaires

  1. La destination du Dakar en Arabie Saoudite ne rendra pas sa légitimité à l’épreuve, elle l’a perdue en quittant l’Afrique, s’en est encore éloignée en Amérique du sud. L’authenticité a été par contre acquise par « les gardiens du temple » René Metge et Jean-Louis Schlesser grâce à leur Africa Race, qui est revenue aux valeurs de base. Ce Dakar saoudien sera certainement une très bonne chose…..pour le royaume wahhabite .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s