Ferrari : Arrivabene remercié, et remplacé par Binotto

binotto-arrivabene-ferrari-f1-750x410
Binotto (à gauche) et Arrivabene (à droite)

La rumeur qui se faisait insistante toute la journée  du 07 Janvier, a fini par être confirmée en fin de journée dans un communiqué de la Scuderia Ferrari.

Cette journée de reprise, après les deux semaines de vacances pour les fêtes de fin d’année, fût sur les chapeaux de roues chez la Scuderia Ferrari. En effet, alors que la prolongation de son contrat ne semblait être qu’une formalité avant les vacances de Noël, et après 4 saisons à la tête de l’équipe sportive, Maurizio Arrivabene a été remercié pour être remplacé par celui qui occupait jusque-là le poste de Directeur du département Technique, Mattia Binotto. Le département qui continuera de lui reporter directement, pour le moment.

Arrivé en 2014 pour remplacer Marco Mattiacci, Arrivabene était en charge de Ferrari alors que l’écurie a connu un regain de forme, ces dernières années, se battant même pour le titre durant les deux derniers exercices, mais l’écurie italienne aurait déjà commencé à perdre patience depuis un moment. En effet, à en croire certains médias, Sergio Marchionne, Président de Ferrari décédé en Juillet dernier, avait déjà l’intention de faire remplacer Arrivabene, par Binotto qui est à l’origine de plusieurs concepts innovants, et largement copiés, depuis son arrivée à la tête du département technique à la Scuderia Ferrari.

49479584_375157613261855_8088858332581855232_n
Arrivabene quitte Ferrari. Crédit photo LAT Images

Cependant, le départ d’Arrivabene à deux mois à peine du début de la saison 2019 de Formule1, à Melbourne en Australie, soulèvera certainement les questions sur l’impact de ce changement sur le fonctionnement de l’équipe. Alors que celle-ci fut concrètement la seule à concurrencer Mercedes dans la course aux titres durant les deux dernières saisons.

En fin de saison Ferrari avait entrepris une étude interne des causes de leur échec dans la course aux titres (qui leur étaient promis) en 2018. Les conclusions étaient qu’ils avaient besoin d’une voiture plus compétitive pour concrétiser leur ambition de battre Mercedes. En outre, ils ont conclu que les erreurs de Vettel provenaient du fait que le pilote estimait qu’il devait pousser plus fort qu’il ne l’aurait souhaité pour compenser les défauts de la voiture. Cette interprétation peut être remise en question étant donné que Ferrari et Vettel ont gâché une série d’opportunités qui, si elles avaient été toutes saisies, auraient pu permettre à l’Allemand de remporter le titre.

Qui est Mattia Binotto ?

Fidèle de Maranello, sa nomination à la tête de la Scuderia n’est que l’ultime étape d’une progression de carrière logique dans les rangs de Ferrari depuis 25 ans.

Formula 1 Testing Barcelona
13.02.2007 à Barcelone, Mattia Binotto © Copyright: A. Hone / xpb.cc

L’ingénieur de 49 ans, a rejoint l’équipe à sa sortie de l’université en 1995, il était initialement ingénieur moteur durant la période de gloire de Schumacher, avant de devenir ingénieur en chef en 2007, l’année du dernier sacre de la Scuderia. Après s’être concentré sur le KERS (Système de récupération de l’énergie Synétique), il est devenu directeur adjoint de la motorisation et de l’électronique en 2013 avant d’assumer la responsabilité ultime de la division unités de puissance (moteurs), où il a été crédité de l’amélioration de leur moteur turbo. Enfin, il a été promu Directeur du Département Technique en 2016.

Un coup de BOOST pour 2019 ?

Si Ferrari avait déjà donné un signal fort en recrutant le jeune et talentueux Charles Leclerc en provenance de la « petite sœur » Alfa-Romeo Sauber, où il a effectué une excellente première saison, espérant que celui-ci puisse au moins pousser son équipier (Vettel) à améliorer ses performances en 2019, voici que la Scuderia a maintenant procédé à une restructuration de la direction, qui devrait améliorer la prise de décisions au sommet de l’équipe.

Binotto qui est très estimé en tant que chef de file en ingénierie, certains disent qu’il partage des caractéristiques de l’ancien directeur technique de Ferrari Ross Brawn, un autre ingénieur qui est devenu un Manager et puis Team Principal. Il aura la lourde tache de succéder à Jean Todt en tant que premier Team Principal à ramener le titre pilotes à Maranello.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s