Formule1 : Grand Prix du Mexique, Verstappen vainqueur et Hamilton Champion

44916315_1907394246234106_5394643086015987712_n


A peine une semaine après le Grand Prix d’Austin qui a revu Kimi Raïkkonen remonter sur la plus haute marche du podium, après plus de 5 ans et 113 Grand Prix d’attente, la F1 nous laisse dans le nouveau continent, mais un peu plus au sud, à Mexico, sur l’Autodromo Hermanos Rodrìguez, théâtre depuis 2015 du Grand Prix du Mexique.

Auteur d’une saison en dents de scie, avec pourtant deux victoires à Shanghai et Monaco, Daniel Ricciardo a également connu le plus grand nombre d’abandons cette saison (7 au total, plus que n’importe quel autre pilote du plateau), l’australien a profité des bonnes performances affichées par RedBull durant les essais libres, pour réaliser un tour phénoménal en qualification et s’adjuger la 3epole position de sa carrière (après Monaco 2016 et 2018), pole pourtant qui était promise à son équipier ultra-dominateur durant toutes les séances d’essais libres, et même jusqu’au premier run des Q3, mais qui finit à 26 millièmes d’un record de précocité pour un pôleman !

Dimanche, 13h10 à Mexico à l’extinction des feux Ricciardo reste scotché sur la grille et loupe complètement son départ, ce qui a vu Verstappen prendre la tête de la course, devant Hamilton. Derrière Vettel s’est fait titiller par Bottas, mais parvient à résister et maintenir sa 4eplace.

Plus loin, de petites touchettes dans le peloton envoient les débris de l’aileron avant d’Ocon dans les entrées d’air de la McLaren d’Alonso, le français est obligé de passer par les stands à la fin du 1ertour, alors que l’espagnol surchauffe son moteur, ce qui le pousse à abandonner au 5etour.

A la fin du 11etour, Mercedes ouvre la première valse des ravitaillements, et réalise un double arrêt aux stands, pour remplacer les Ultra-Tendres par des gommes un peu plus dures, les Super-Tendres. Hamilton ressort 5eet Bottas 8e. Un tour plus tard, Ricciardo les imite, et ressort en 5eposition derrière Hamilton. Puis, à la fin du 13etour, c’est le leader Verstappen qui s’arrête, il ressort devant Hamilton, mais derrière Raikkonen sur qui il réussit à prendre l’avantage sur lui un tour plus tard.

44972042_1907394499567414_4280979248941891584_n.jpg

Au 17etour, Hamilton et Ricciardo réussissent à prendre l’avantage sur Raikkonen respectivement au virage 3 et dans la 2ezone DRS dans la foulée. A la fin du tour, Ferrari, dans une stratégie décalée, rappelle ses deux pilotes pour chausser des super tendres.

A ce moment, le classement est le suivant :

Verstappen, Hamilton, Ricciardo, Vettel, Bottas, Raikkonen, Perez (qui ne s’est pas encore arrêté), Sainz, Hulkenberg et Magnussen (qui ne s’est pas encore arrêté)

Au 24etour, Hamilton qui souffre  de ses gommes à l’avant voit Ricciardo et Vettel revenir derrière lui.

Au 31etour, Sainz abandonne sa voiture dans le Stadium à cause d’un problème moteur, la Virtual Safety Car est déployée, la course reprend 2 tours plus tard

Au 34eVettel arrive à se défaire de Ricciardo avec le DRS activé pour les deux pilotes, l’allemand est désormais 3eà 3 secondes d’Hamilton, derrière Perez prend l’avantage sur Leclerc pour le gain de la 8eplace, les deux pilotes sont déjà à un tour.

Au 39etour, Vettel toujours à l’attaque, dépose Hamilton au bout de la ligne droit, et s’empare de la seconde place.

Au 41etour, Perez immobilise sa Racing Point au fond du garage, c’est l’abandon pour le régional de l’étape.

Alors qu’Hamilton se plaint de son rythme à la radio, Vettel enchaine les meilleurs tours en course, et distance désormais le britannique de plus de 10 secondes au bout de 5 tours, alors que ce dernier voit Ricciardo revenir derrière lui, au point de tenter une première attaque au 45etour, sans succès.

Au 47etour, Ricciardo réussit la manœuvre au bout de la ligne droite, le britannique qui bloque ses roues, et va tout droit dans l’herbe, derrière Raikkonen fait la même manœuvre à son compatriote Bottas, qui subit le même sort que son équipier, à savoir blocage de roue et passage dans le gazon. A la fin du tour, Vettel anticipe un arrêt de Hamilton, et s’arrête pour ressortir en Ultra-tendres neufs, alors que les deux pilotes Mercedes ressortent avec des Ultra-Tendres déjà utilisés.

Verstappen s’est également arrêté et est revenu premier devant Ricciardo et Vettel. A ce moment là le Classement est le suivant :

Verstappen , Ricciardo (qui n’a effectué qu’un seul arrêt), Vettel, Raikkonen (un arrêt), Hamilton, Bottas, Hulkenberg, Leclerc (un arrêt), Vandoorne, Ericsson

A 10 tours de l’arrivée, Ricciardo abandonne à cause d’un problème d’embrayage, et immobilise sa monoplace dans l’échappatoire au bout de la ligne droite. L’australien n’a pas caché sa frustration, voir même son désespoir au micro des journalistes « Vous savez, honnêtement, là où j’en suis, je ne vois pas l’intérêt de venir le dimanche, je ne vois pas l’intérêt de faire les deux prochaines courses. Je n’ai pas connu une course ou un week-end propre depuis longtemps. Je ne suis pas superstitieux ou toutes ces conneries, mais… la voiture est maudite. Je n’ai plus d’autres mots ».Sa frustration est d’autant plus justifiée qu’il avait bon espoir depuis le début du week-end, mais que le dimanche tout est parti comme un château de cartes « Même aujourd’hui, vous savez : les départs ont été bons tout le week-end, les essais de départ, et pour le départ de la course, le pré-départ se passe n’importe comment. Juste des choses qui arrivent le dimanche et pour lesquelles je n’ai plus explication. La voiture… Je vais laisser Gasly la piloter, je ne veux plus y avoir affaire ».La 3eVirtual Safety Car est déployée, moment choisi pour Bottas pour s’arrêter de nouveau pour repartir en gommes Hyper Tendres en 5eà 1 tour du leader.

Le classement ne bougera pas jusqu’à l’arrivée, qui voit Max Verstappen s’imposer pour la deuxième fois de la saison après l’Autrcihe, et une seconde fois consécutivement à Mexico, le batave accorde le crédit à son départ qui pour lui était « la clé », lui qui était « très énervé »(à cause de sa pole ratée la veille) et qui a « dormi seulement 3 heures », visiblement très satisfait de sa performance et de sa victoire ultra-dominatrice, il ajoute au micro de SkySportsF1 « j’espère qu’il y en aura beaucoup (comme ça) l’année prochaine »et d’ajouter « Cela semble très positif. Le rythme va certainement être meilleur que celui que nous avons maintenant en termes de puissance ». Derrière lui, le grand perdant de la saison, Sebastian Vettel arrive en seconde position « Il ne pouvait y avoir qu’un seul vainqueur, et c’est lui qui l’a mérité le plus cette saison »(référence faite à Hamilton qui s’est adjugé le 5eTitre de Champion du Monde de sa carrière. Et d’ajouter « il y a encore beaucoup de leçons à tirer, et nous devons être sûr de tirer les bonnes conclusions. Nous sommes une équipe très talentueuse et douée, nous avons du soutien derrière nous  et un potentiel énorme – dont certains doivent encore être exploités. Nous nous battons très dur, et nous allons essayer de battre Mercedes au championnat constructeurs, de les faire descendre de leur trône et leur donner un avant goût de ce que sera l’année prochaine »concluait-il au micro de SkySportsF1.

44963468_1907395002900697_428979155976060928_n.jpg

Son équipier, vainqueur à Austin complète le podium après s’être arrêté qu’une seule fois. Hamilton qui assure ainsi son 5etitre finit en 4eposition à presque 1 tour du vainqueur du jour « C’est quelque chose dont j’ai rêvé, même si je n’ai jamais pensé y arriver un jour » avoue-t-il au micro de SkySportsF1, et d’ajouter « Honnêtement, j’ai le sentiment d’avoir fait de mon mieux cette année, alors je suis très heureux de la façon dont les choses se sont déroulées ». Ce titre aura certainement éclipsé la très pauvre performance de Mercedes durant ce Grand Prix, avec Bottas qui arrive en 5eposition à plus d’un tour de Verstappen. Hülkenberg finit dans la position du « meilleur des autres » en conduisant la seule Renault rescapée à la 6eplace, à 2 tours du vainqueur, devant Leclerc qui réalise une nouvelle fois une très belle performance sur son Alfa Romeo Sauber qui ne cachait pas sa joie au micro de Canal+ Sport en fin de course « C’était vraiment une course de malade, surtout le rythme qu’on avait en fin de course qui était impressionnant » déclare le monégasque, et d’ajouter « On roulait dans les temps des trois ou quatre premiers, alors vu les pneus ce n’était pas représentatif, mais on ne s’est pas retrouvé souvent dans cette situation donc c’est à noter ». Vandoorne qui arrive une première fois dans les points depuis le Grand Prix d’Espagne finit 8esatisfait déclare « Je suis très satisfait, nous avons consacré beaucoup de travail et de préparation à ce week-end en termes de stratégie à choisir, et nous savions qu’il était possible de marquer des points ici », Ericsson sur la seconde Sauber et Gasly parti 20esur la Toro Rosso complètent le Top 10.

Hamilton.jpg

Dans le classement du Championnat du Monde Pilotes (déjà plié), Hamilton est donc assuré de sa 5ecouronne à deux Grand Prix de la fin de la saison avec 358pts, devant Vettel 294 pts, et Raikkonen 236, Bottas est 4eavec 227pts. Suivent Verstappen 216 et Ricciardo toujours bloqué à 146 pts, Hülkenberg se donne de l’air avec 69pts, puisqu’aucun de ses concurrents directs n’a marqué de points. Perez qui a abandonné reste 8eavec 57 pts, devant Magnussen 53 et Fernando Alonso 50. Ocon est 11eavec 49 pts, suivi de Sainz 45 et de Grosjean 31pts. Le français a terminé dernier de la course à plus de 3 tours du vainqueur. Gasly est 14eavec 29pts, mais voit Leclerc revenir avec 27pts. Vandoorne est 16eavec 12pts, devant Ericsson 9pts. Stroll 6pts, Hartley 4pts, et Sirotkin 1pt ferment la marche.

Chez les constructeurs tout reste encore jouable pour le titre entre Ferrari et Mercedes. Même si l’écurie allemande est toujours en tête avec 585pts, devant la Scuderia 530 et RedBull 362. Renault a fait un grand pas vers la 4eplace finale avec 114pts, 30 longueurs devant HAAS qui pointe en 5eposition avec 84pts. McLaren est 6eavec 62 pts devant Racing Point 47pts et Sauber 36 qui passe devant Toro Rosso au classement. Cette dernière pointe en 9eplace avec 33 points devant williams dernière avec 7pts.

Les deux derniers rendez-vous de la saison qui seront ainsi décisifs pour le classement constructeur, commenceront dans 2 semaines à Sao Paulo à l’occasion du Grand Prix du Brésil 20eépreuve de la saison.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s