Formule1 : Stratégie gagnante pour Mercedes et Hamilton.

40638267_1882571198716411_3577089007399469056_n.jpg


Une semaine après le Grand Prix de Belgique, la F1 nous emmène en Italie à Monza, temple de la vitesse pour sa dernière sortie européenne de la saison.

Auteur du tour le plus rapide de l’histoire en 1 :19 :119 à 263,588 Km/H de moyenne Raikkonen, est parti en pole position devant son équipier Vettel, et Lewis Hamilton.

Si le premier virage s’est bien passé pour les hommes de tête, des touchettes en queue de grille ont poussé Hartley à l’abandon. Vettel et Hamilton se sont touchés par la suite à la chicane de la Variante Della Roggia, ce qui a envoyé l’allemand en tête à queue, il repart dernier, la voiture de sécurité est déployée. Vettel rentre aux stands changer son aileron avant, et repartir en pneus tendres. « Je pense que vous avez vu l’incident sous plus d’angles que moi. J’ai essayé de passer Kimi, mais je ne voulais rien tenter de stupide. Puis Lewis m’a fait l’extérieur mais ne m’a laissé aucune place et je n’ai pas eu d’autre choix que d’entrer en collision avec lui. Malheureusement, c’est moi qui suis parti en tête-à-queue, c’est ironique mais c’est comme ça. Après, j’ai bien piloté et nous avons quand même marqué beaucoup de points, ça aurait pu être bien pire aujourd’hui »a déclaré l’allemand en fin de course.

40768621_1882571685383029_463582552133730304_n.jpg
Manoeuvre à l’extérieur de Hamilton, qui prend l’avantage sur Vettel qui part en tête à queue.

Au 4etour, le safety car rentre, la course est relancée, Hamilton prend l’avantage sur Raikkonen au bout de la ligne droite, profitant de l’aspiration, mais le finlandais reprend son du à la chicane de la Variante Della Roggia. Reparti dernier Vettel remonte pour se placer à la 12place au 9tour, à ce moment de la course, le classement est le suivant :

Raikkonen, Hamilton, Verstappen, Bottas, Grosjean, Sainz, Ocon, Stroll qui réussit un excellent début de course, Sirotkin, et Perez.

Au 10etour, alors que Vettel remonte à la 11place, Alonso abandonne, à cause d’un problème de moteur. Au 13passage, Ocon profite de l’aspiration pour prendre l’avantage sur Sainz, le français s’installe en 6eplace, au moment où Vettel continue son show, prenant le dessus sur les deux Williams de Sirotkin et de Stroll, puis au 18etour sur Perez pour s’installer en 8place. Au 19tour, Bottas qui venait de réaliser son meilleur tour personnel en course, attaque Verstappen au bout de la ligne droite, le néerlandais obligé de tirer tout droit, mais garde sa position. Au 20tour, Vettel remonte toujours, et prend l’avantage sur Sainz, pour la 7place. Un tour plus tard, Raikkonen s’arrête pour son unique arrêt, et repart en tendres, à la 5place, à la radio chez Mercedes on demande à Lewis de pousser au maximum pendant quelques tours. Au 24Vettel prend l’avantage sur Ocon, alors que Grosjean rentre pour son arrêt et ressort en tedres.

Au 25tour, Ricciardo voit son nouveau Moteur Renault  avec la specification C partir en fumée, il abandonne pour la 4fois en 6 courses. Deux tours plus tard, Verstappen rentre aux stands pour un arrêt propre et ressort 6derrière Ocon en pneus tendres.

Alors que Hamilton ne s’est pas arrêté, Raikkonen revient comme un boulet de canon, sur Bottas à qui on demande à la radio de « garder Kimi derrière lui ».

Au 29tour, Hamilton rentre et ressort 3e, 5 secondes derrière Bottas et Raikkonen qui vient de réaliser le meilleur tour en 1 :23 :515 et revient à 9 dixièmes de Bottas. Au 30Vettel repasse par les stands et ressort en pneus super-tendres, en 10eplace.

Le classement au 31etour est le suivant: Bottas qui ne s’est toujours pas arrêté, moins d’1 sec devant Raikkonen et 3 devant Hamoilton, verstappen 4, ocon, perez sainz, Stroll, Vettel, Sirotkin.
Au 34tour, Hamilton qui est revenu sur le duo de tête tente une manœuvre sur Raikkonen au bout de la ligne droite, mais bloque ses roues, la tentative échoue. Au 37tour, Bottas s’arrête (enfin), et repart 4en tendres plus de 3 sec derrière Verstappen.

Au 41etour, après les arrêts aux stands, le classement est le suivant : Raikkonen toujours menacé par Hamilton à 1 sec ; suivis de Verstappen, Bottas, Vettel, Grosjean, Ocon, Perez, Sainz et Stroll.

A ce moment, Hamilton pousse derrière Raikkonen qui a l’air de souffrir avec ses pneus usés. Au même moment, Bottas tente une manœuvre sur Verstappen au bout de la ligne droite, Verstappen protège bien sa trajectoire, et l’intérieur de la chicane.

Au 43Bottas réessaye la manœuvre à l’extérieur sur Verstappen, mais la défense un peu rude du néerlandais pousse le pilote Mercedes à tirer tout droit en bout de ligne droite, ce qui donne 4 sec d’avance à Verstappen, Bottas revient sur lui, le temps que la direction de course lui inflige 5 sec de pénalité à ajouter à son temps en fin de course. Le pilote RedBull qui conteste la décision des commissaires à la radio pour commencer « Ils font un excellent travail pour tuer la compétition »avait-il déjà dit à la radio à son équipe quand celle-ci lui a annoncé la décision des commissaires. Puis en fin de course «Nous étions dans une position que nous ne pensions pas atteindre. Je pense lui avoir laissé l’espace d’une voiture sur ma gauche, puis il est venu toucher ma roue et continuer tout droit » a-t-il commenté en fin de course, ajoutant « Je pense que ce n’est pas juste, car ils l’ont tout de suite donnée. C’est dommage, mais en regardant les points positifs, la voiture a très bien fonctionné »concluait-il.

40538625_1882571892049675_7881669045798305792_n.jpg
Dépassement imparable de Hamilton sur Raikkonen au 45e tour.

Au 45tour, dans son unique réelle attaque sur Raikkonen, Hamilton passe à l’extérieur au bout de la ligne droite. Le britannique accentue son avance sur le pilote Ferrari qui souffre avec ses pneus usés tour après tour, au point où Serguei Sirotkin parvient à le dépasser à l’avant dernier tour. « Je pense qu’elle était suffisamment rapide, mais au final, ça n’a pas été possible. C’est loin d’être idéal, mais c’est comme ça, nous avons fait de notre mieux. Nous avons tenté, mais avec ce pneu arrière gauche, qui était fini, nous avons abandonné avant la fin de la course. Au moins, nous avons pris la deuxième place, et nous allons continuer à nous battre. Nous avions le soutien de tous les tifosi. Merci, désolé de ne pas avoir gagné, ce sera pour la prochaine fois » a déclaré le finlandais à l’arrivée.

De son coté, l’autre finlandais, Bottas n’arrive pas à prendre l’avantage en piste sur Verstappen, en rallie l’arrivée dans les échappements du pilote RedBull et s’assure de la 3place au podium. « J’ai fait de mon mieux pour monter sur le podium », confie le N°2 de Mercedes, « Ma mission était de retarder Kimi pendant un moment. Nous avons marqué plus de points que Ferrari sur leurs terres, mais ils étaient plus rapides en qualifications, donc espérons pouvoir faire mieux la prochaine fois ».

Le classement ne change pas jusqu’à l’arrivée, Hamilton remporte certainement une victoire inattendu et inespérée après la qualification d’hier « D’abord, je veux féliciter Ferrari, qui était très compétitif ce weekend, ils ont fait du travail fantastique et nous ont donné du fil à retordre », a déclaré le vainqueur après la course, et d’ajouter « Un grand merci à l’équipe pour son soutien et ses efforts, sans eux ça n’aurait pas été possible. Il y avait beaucoup de négativité ici, c’est normal sur les terres de l’équipe adverse, mais j’ai vu des drapeaux britanniques et ils m’ont énormément inspiré. Je veux transformer le négatif en positif. Un grand merci à Valtteri de nous avoir aidés aussi. Absolument, nous n’abandonnons jamais ». Le britannique a donc fini en tête avec 9 secondes d’avance sur Raikkonen, qui monte pour la 100efois de sa carrière sur le podium à 55 longueurs du record de Schumacher, et 14 sur Bottas, Vettel limite les dégâts après son accrochage du premier tour et finit 4devant Verstappen qui a écopé de 5 sec de pénalité pour avoir poussé Bottas hors piste. Romain Grosjean finit à une belle 6place, mais qui a été contestée par Renault, qui porte une réclamation sur la légalité de la voiture italo-américaine. Les deux Force India d’Ocon et Perez finissent une nouvelle fois comme à la parade, en 7 et 8place, Carlos Sainz termine 9et Stroll assure une belle 10place pour ce qui va probablement être son dernier Grand Prix chez Williams, « Très satisfaisant, j’avais presque oublié ce que ça faisait de marquer des points » a-t-il déclaré souriant au micro de SkySportsF1. « J’ai connu des temps difficiles, il va me falloir un moment pour réaliser ; nous allons fêter ça » et d’ajouter « Il y a des week-ends comme ça où l’on fait du bon travail opérationnellement. Il ne s’agit pas seulement de prendre la piste et de tirer le meilleur de la voiture, il faut prendre l’aspiration, avoir le bon niveau d’appui. Nous avons fait du très bon travail ». Après disqualification de Grosjean, Sirotkin a hérité de la 10place, marquant ainsi son premier point en championnat (et de sa carrière également).

Ainsi, au classement de Championnat du Monde, Hamilton repart de Monza avec 13 points supplémentaires sur Vettel, accentuant son avance en tête à 30 pts, 256 contre 226 pour l’allemand. Raikkonen est toujours 3avec 164 pts, 5 longueurs devant Bottas, Verstappen conforte sa 5place grâce à l’abandon de son équipier 130 contre 118, Hulkenberg et Magnussen qui n’ont tous deux pas marqués de points aujourd’hui restent à la 7 et 8place avec 52 et 49 pts, mais voient revenir Perez (46pts) et Ocon (45pts) qui passent devant Alonso, dont le compteur est resté bloqué à 44 pts depuis la Hongrie, devant celui qui le remplacera l’année prochaine chez McLaren, son compatriote Carlos Sainz 34 et Gasly 28. Grosjean gros perdant de la journée également se maintient donc en 14place avec 27 points, devant Leclerc toujours 15avec 13 points, et Vandoorne 8pts. Stroll est en 17place devant Ericsson avec le même nombre de points (6pts), ce dernier qui pour rappeler a été victime d’un terrible crash Vendredi après midi lors des essais libres 2, heureusement sans gravité pour lui. Hartley 2 pts, et enfin Sirotkin 1 point, ferment la marche.

Chez les constructeurs, Mercedes repart avec 10 points de plus que Ferrari et conforte sa première place avec 415 points contre 390, devant RedBull 248 points. Renault est toujours 4avec 86 points,devant HAAS 76 et McLaren qui reste scotchée à la 6place avec 52 pts, devant Racing Point Force India qui remonte (déjà) à la 7place avec 32 points, devant Toro Rosso 30 pts, Sauber est 9avec 19 points, et Williams ferme la marche avec 7 points.

Le prochain rendez-vous est dans deux semaines, pour le Grand Prix nocturne dans les rues de Singapour, pour rappel cette course avait été le tournant de la saison en 2017.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s