Formule1 : Grand Prix de Belgique, Mercedes impuissante devant la 52e victoire de Vettel

DliK2zWXgAAQULe.jpg-large.jpeg
Credit: @Formula1 

Après quatre (longues) semaines d’attente, la Formule 1 est (enfin) de retour ce week-end, pour le Grand Prix de Belgique sur le circuit mythique de Spa-Francorchamps, dans les Ardennes belges.

Le tracé le plus long de la saison (7,004km) a encore tenu toutes ses promesses lors des qualifications, notamment grâce à la pluie qui est venue perturber la fin de séance, donnant d’étonnants résultats comme les 3 et 4places des deux Racing Point Force India (C’est en effet le nouveau nom de Force India depuis sa reprise par un consortium mené par Lawrence Stroll, exit Sahara) d’Ocon et Perez, ou encore la 5e place de Grosjean pourtant en retrait depuis le début du week-end. Hamilton aura su tirer les marrons du feu, s’adjugeant la 78pole position de sa carrière, la 5sur le circuit, devant son rival pour le titre Vettel.

14h10 à Alger départ, gros crash au premier virage, Hulkenberg rate son freinage et harponne Alonso, qui vole littéralement sur Leclerc « j’ai vu Hulkenberg arriver derrière moi à grande vitesse avec les roues bloquées, il n’y avait nulle place où je pouvais me mettre pour l’éviter, il m’a percuté et je suis parti sur Leclerc. Mais le point positif est qu’avec le Halo (ou sans peu importe) Charles (Leclerc) n’a rien eu, nous sommes tous trois Ok, c’est le plus important » a déclaré Alonso après ce crash, le pilote allemand, fautif sur cet accident, sera d’ailleurs pénalisé de 10 places sur la grille du prochain Grand Prix à Monza le weed-end prochain, et 3 points de retrait sur sa super-license. Ricciardo qui a également été victime de cet accrochage a eu son aileron arrière complètement arraché, et a percuté Raikkonen lui causant une crevaison à l’arrière gauche, et endommageant également son aileron arrière.

Dliu3qqW4AATdWH.jpg-large.jpeg
Gros crash au départ impliquant Alonso, Hulkenberg et Leclerc. photo @Formula1 

Après le raidillon, Vettel prend l’aspiration sur Hamilton et le dépasse « Il m’a dépassé dans la ligne droite comme si je n’était pas du tout là-bas » a déclaré le britannique au micro de SkySportsF1 en fin de course, c’est à ce moment que la direction de course déploie la voiture de sécurité, pendant ce temps là, Redbull rentre la voiture de Ricciardo dans le garage pour essayer de remplacer son ailerond arrière.

Au 4èmetour, le safety car rentre, et Ricciardo revient en piste. A la relance, Hamilton tente une manœuvre à la chicane mais bloque ses roues.

Classement au 5èmetour : Vettel, Hamilton, Perez, Ocon, Verstappen, Grosjean, Magnussen, Gasly, Sirotkin et Ericsson.

Un tour plus tard, Vettel se donne déjà un peu d’air, se mettant reléguant son rival à 1.6 secondes, ce qui le met déjà à l’abri du DRS du pilote Mercedes.

Bottas prend l’avantage sur Raikkonen pour le gain de la 14èmeplace, le pilote Ferrari étant ressorti en pneu médiums après son arrêt au premier tour.

Au 7èmetour, Verstappen profite du DRS pour prendre l’avantage sur Ocon, un tour plus tard, Raikkonen repasse par les stands, les mécaniciens vérifient son ailerond arrière, et repart… puis immobilise finalement sa monoplace au 9epassage « La voiture était trop endommagée, c’était impossible de continuer comme ça. Le DRS ne fonctionnait plus. C’était trop dangereux, » explique le finlandais dépité « Encore une fois des pilotes ne font pas assez attention au départ. Je ne sais pas qui a tapé ma roue et mon aileron mais ce n’est pas juste de perdre comme ça des courses ».

En même temps, son équipier signe le meilleur tour en course, 1 :48 :646, et continue peu à peu de creuser l’écart avec Hamilton jusqu’à presque 4 secondes.

Au 10èmetour, Verstappen prend l’avantage sur Perez, et s’installe en 3eplace, position qu’il conservera jusqu’à l’arrivée « Lors des dix ou douze premiers tours, c’était assez chaotique et j’ai dû dépasser quelques voitures, mais après ça, nous avons fait notre course et je suis très content de monter sur le podium » a-t-il commenté en fin de course.

De son côté, Bottas remonte petit à petit et parvient à rentrer dans les points, puis en 9ème place après avoir dépassé Ericsson au 17ème tour.

Au 22ème tour, alors que ses pneus cloquaient Hamilton s’arrêt et ressort en tendres, imité un tour plus tard par Vettel, qui évite ainsi de tomber dans le piège de l’undercut, vu que Hamilton a réussi à gagner plus d’1,6 secondes. L’allemand ressort cependant devant Verstappen et Hamilton, le britannique profite ensuite du DRS pour prendre l’avantage sur le pilote Redbull. Au 24etour, Grosjean s’arrête et repart en tendres également, il ressort 10ederrière Ericsson.

Au 27ème tour, c’est Verstappen qui s’arrête, et ressort en tendres, en même temps, alors qu’il était en pneus tendres, Ericsson rentre aux stands et ressort en super-tendres.

Au 30passage, Bottas s’arrêt (enfin) à son tour, il ressort en tendres derrière Perez et Ocon. A ce moment, alors que tous les pilotes sont passés par la case stand, le classement est le suivant : Vettel avec 5 sec d’avance sur Hamilton, et 30 sur Verstappen. Suivent les deux Force India de Perez et Ocon, qui ont vu Bottas s’intercaler entre elles, Grosjean est 7Magnussen 8, Gasly et Ericsson complètent le top 10, le pilote Sauber est le seul à être en gommes super-tendres.

La seconde partie de la course aura été soporifique, et il aura fallu attendre le 41etour pour voir Bottas prendre l’avantage sur Perez, et s’installer en 4e place. Le finlandais qui sera pénalisé après la course de 5 secondes additionnelles sur son temps général pour avoir percuté Sirotkin au premier virage au départ. Pénalité qui restera sans conséquences sur le classement final.

DliHMJHXoAAfmtD.png-large.png

Ainsi, Vettel s’impose pour la 52èmefois de sa carrière en Grand Prix « Au premier tour, j’ai pris un bon départ et je crois que Lewis ne m’a pas vu, il m’a tassé vers la gauche mais je savais que ma chance allait venir plus tard. L’an dernier, je n’y parvenais pas, le timing est crucial et je l’ai parfaitement géré, les Force India étaient là mais ça a été. J’ai bien géré le restart après le Safety Car, et la course s’est déroulée sans accroc par la suite. J’ai contrôlé le rythme en gérant un peu la mécanique » résume le pilote allemand en fin de course, Hamilton finit second et résigné sur le résultat du jour «Ils nous ont écrasés aujourd’hui, 11 secondes c’est un énorme écart. Il faut continuer de travailler, notamment sur les virages lents, c’est notre principale faiblesse. Sebastian ne commet pas beaucoup d’erreurs, il va être difficile à battre. J’espère que ce ne sera pas le cas, mais si nous continuons à manquer de rythme comme c’était le cas aujourd’hui, nous allons perdre des points », et Verstappen qui complète le podium. Suivent Bottas, et les deux Force India 5 et 6e, elles qui jeudi encore n’étaient même pas sûres de prendre part à la course ! Quel week-end pour la nouvelle écurie de Stroll père. Les deux Haas arrivent également comme à la parade avec Grosjean devant Magnussen, et réussissent à « sauver les meubles » alors qu’elles ont paru en difficultés durant les essais libres. Gasly et Ericsson complètent le top 10.

Au classement du Championnat du Monde, Hamilton mène toujours avec 231pts, mais voit Vettel revenir à 17 longueurs, Raikkonen malgré son abandon se maintient en 3place avec 146pts, devant Bottas 144, et Verstappen 120 qui passe devant Ricciardo 118, qui aura connu à Spa son 5abandon de la saison, dont 3 lors des 5 dernières courses ! Hülkenberg est toujours 7avec 52 unités, mais voit Magnussen revenir à 3 points. Alonso est 9e  avec 44pts, devant Perez 40 et Ocon 37, qui passe devant Sainz qui a fini aux portes des points aujourd’hui, laissant son compteur à 30pts. Gasly qui rejoindra Redbull en 2019 continue d’engranger pour Toro Rosso, avec 28 pts au compteur, mais qui voit Grosjean revenir à 1pt. Leclerc est toujours 15avec 13pts, devant Vandoorne 8pts, Ericsson 6, Stroll 4 et Hartley 2pts. Sirotkin, malgré une belle course aujourd’hui, restera dernier avec aucun point marqué pour le moment.

Chez les constructeurs, Mercedes reste leader avec 375pts, suivie de Ferrari avec 360, et Redbull 238. Renault est 4eavec 82 points, mais voit Haas revenir à 6 longueurs (seulement). McLaren qui a souffert tout le week-end reste 6eavec 52 points, devant Toro Rosso 30 et Sauber 19. Racing Point Force India fait son entrée au classement avec les 18 points marqués aujourd’hui. (La vente de Force India a fait perdre le capital points engrangé jusque-là) Williams est dernière avec 4 pts.

Tout ce beau monde n’aura pas le temps de se reposer, vu que la prochaine course est prévue le week-end prochain à Monza en Italie, dans le temple de la vitesse, où Ferrari essayera de confirmer sa bonne santé devant les milliers de tifosis qui seront présents comme chaque année.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s