Formule 1 : Hamilton prend sa revanche sur les terres de Vettel

37638104_1845416349098563_1946870080700678144_n


Après 3 années d’absence, et un avenir incertain, le GP d’Allemagne revient à Hockenheim, pour le 11èmerand prix de la saison.

Auteur d’un tour dont lui même s’en souviendra, Vettel  réalise la 55èmepole position de sa carrière, après un tour quasi parfait.

« Je ne me rappelle pas de tous mes tours de pole position, mais celui-là, je ne suis certainement pas prêt de l’oublier » avait déclaré l’allemand au terme des qualifications, et d’ajouter « J’ai senti en Q1 que la voiture pouvait le faire, mais il faut y arriver. Je savais que pour le dernier tour je pouvais y arriver, j’ai tout mis en place, pas mal d’adrénaline »

Hamilton victime d’un problème hydraulique a abandonné en Q1, et part en 14èmeposition. Autre gros bras à partir loin, Ricciardo part en fond de grille après avoir changé plusieurs éléments moteurs sur sa monoplace.

Très bon départ de tous les pilotes, et surtout sans incidents, surtout au premier virage qui nous a déjà « gratifié » de beaucoup d’accidents spectaculaires dans le passé, comme lors de l’accident entre Perez et Massa en 2014.

Partant le couteau entre les dents, et son concurrent direct (Vettel) en ligne de mir, Hamilton, parti avec une stratégie différente (départ en pneus tendres – à flancs jaunes-) commence sa remontée, dépassant un par un ses concurrents, arrivant à la 9èmeplace au 7èmetour, en même temps, Hulkenberg qui remonte à la 6èmeplace, Perez qui dépasse Grosjean à l’épingle, un dépassement autoritaire pour le gain de la 7èmeplace.

Au 9èmepassage, Hamilton après avoir dépassé Grosjean et Perez Hamilton se retrouve 7ème. Un autre pilote parti en fond de grille remonte mais plus doucement, c’est Ricciardo, car il partait avec des gommes les plus dures proposées, les médiums (à flancs blancs)

Au 15èmetour, Raikkonen s’arrête pour repartir en pneus tendres juste devant Hamilton et enchaine les meilleurs tours en course, et creuse l’écart avec son concurrent. Au 19èmetour, Hulkenberg rentre, et ressort 15èmeen pneus médiums, pour essayer d’atteindre l’arrivée. Alors que Magnussen, parti 5èmeau départ, mais ayant complètement loupé son envol au départ s’arrête au 19èmetour, et repart en gommes mediums, en 11èmeplace.

Vettel aux stands au 26èmetour, il repart en pneus tendres, derrière son équipier et devant Hamilton, imité par Bottas au 29èmetour, celui-ci ressort derrière Hamilton. Au même moment, alors qu’il était remonté en 6èmeplace, Ricciardo immobilise sa monoplace sur le bord du circuit, et abandonne problème de puissance.

Un tour plus tard, Verstappen  effectue son premier arrêt aux stands, il repart en gommes tendres. Au 35èmetour, Vettel revient sur Raikkonen, et commence à se plaindre à la radio, assurant qu’il pourrait être plus rapide s’il passait, Raikkonen qui s’était arrêté 11 tours plus tôt que lui, et qui avait son pneu arrière gauche usé, le « ralentissait » selon lui, et lui faisait chauffer ses gommes également « C’est stupide, je perds du temps, et j’use mes pneus ». La consigne sera donnée au 39èmetour au finlandais, Vettel le dépasse à l’épingle, et commence à creuser son écart petit à petit. Interrogé par Coulthard au pied du podium, Raikkonen revient sur cet épisode «On a certaines règles mais ça n’était pas clair, j’avais la vitesse et c’était évidemment un moment important de la course. Je ne voulais pas faire deux arrêts mais ça n’a pas changé grand-chose au final ».

Au 42èmepassage, Hamilton effectue son unique arrêt, alors que son équipier revenait comme une fleche (d’argent) sur lui.

Deux tours plus tard, au 44èmetour, la pluie commence du coté de l’épingle, leclerc est le premier à s’arrêter pour les intermédiaires il reviendra 5 tours plus tard pour des slicks.

Alonso et Gasly font pareil, le français sortait en maxi pluie, chose qu’il regrettera comme Leclerc au 48èmetour pour repasser en Slicks.

Versteppen se fait légèrement piéger, tout comme Hamilton à l’épingle, ce qui poussera le pilote batave à s’arrêter au 47èmepassage pour repartir en pneus intermédiaires, pari perdu chez RedBull, puisque deux tours plus tard Verstappen qui perdait beaucoup de temps en piste, revient et rechausse des slicks.

Au 51èmetour, alors qu’il était pourchassé par Bottas, et qu’il essayait de prendre un tour à Magnussen, celui-ci l’oblige à sortir large à l’entrée du virage 8, ce qui permet à Bottas de passer devant.

DiuhYlQXcAMnCBN.jpg-large.jpeg
Vettel qui sort tout droit au 52ème tour

Un tour plus tard, le tournant de la course, et probablement du championnat, alors qu’il avait 10 sec d’avance sur Bottas, deuxième, Vettel perd le contrôle de sa Ferrari sur la partie mouillée du stadium, à l’entrée du virage 14, et sort et finit dans le mur, la Voiture de sécurité est déployée.

L’allemand reconnaît que « sa petit erreur a eu une énorme conséquence sur la course » (et certainement sur le championnat, lui qui avait course gagnée).

Chez Mercedes, on profite de la voiture de sécurité pour rappeler Bottas, son arrêt prend une éternité pour ressortir en Slicks ultra-tendres. Son équipe n’était pas prête à l’accueillir. Hamilton aussi est rappelé au dernier moment pour un nouvel arrêt, au moment où il coupe la ligne pour rentrer dans la voie des stands, son équipe lui demande de continuer, il coupe ainsi la ligne blanche, et franchit le gazon pour reprendre la piste. 1 tour plus tard, Raikkonen s’arrête, et ressort en 3èmeplace derrière les deux Mercedes d’Hamilton et Bottas

à ce moment, le classement est le suivant : Hamilton, bottas, Raikonen, Verstappen, Hulkenberg, Perez, Ocon, Ericsson, Sainz et grosjean.

Dit1QhnWsAE_moR.jpg-large.jpeg
Manoeuvre douteuse de Hamilton qui sera blanchi par les commissaires après la course

57èmetour, la SC rentre, Bottas tente une manœuvre à l’épingle sur Hamilton sans succès, l’empoignade continue jusqu’au virage 8, puis le finlandais reçoit une consigne de la part de son équipe, lui ordonnant de maintenir sa position. Le finlandais revient sur sa course à l’arrivée « En tant que pilote, on veut la victoire bien sûr, et quand Seb (Vettel) est sorti je pensais que j’avais une bonne chance, mais pour Lewis la voiture de sécurité avait un meilleur timing », et d’ajouter « Mais on repart avec le positif, un doublé pour l’écurie c’est un résultat parfait, à notre Grand Prix à domicile. » Puis concernant la consigne d’équipe « On a eu une petite bataille après le Safety Car mais je n’ai pas pu passer et donc ils m’ont dit de minimiser les risques, et je le comprends ».

10 tours plus tard,  Hamilton s’impose pour la 66èmefois de sa carrière, la 4èmeen Allemagne devant Bottas et Raikkonen, Verstappen 4ème limite les dégâts notamment après la mauvaise stratégie de son équipe lors de l’apparition de la pluie, Hulkenberg, finit 5ème, et offre le meilleur résultat à Renault depuis son retour en F1 (égalant Sainz à Baku), Grosjean après une course compliquée réussit à décrocher une belle 6èmeplace, devant Perez, et Ocon 8èmequi aura réussit une très belle course lui qui était parti 15ème, Ericsson 9èmeramène de nouveaux points pour Sauber, et Hartley 10èmechasse le chat noir, lui qui a connu une série de mauvais résultats dus essentiellement à des pépins techniques.

Après la course, la direction de course s’est penchée sur la manœuvre de Lewis Hamilton, à laquelle elle ne donnera pas de suites. Confirmant ainsi son 66èmesuccès.

Au classement du championnat du monde, Vettel perd (gros) la première place au détriment du vainqueur du jour. 188 points pour Hamilton, contre 171 pour l’allemand, Raikkonen est toujours 3èmeavec 131points, Bottas remonte en 4èmeplace avec 122, devant Ricciardo, malheureux aujourd’hui 106 points, qui voit son équipier revenir dans ses retros avec 105 points. Hulkenberg prend le large devant Alonso et Magnussen avec 52 points contre 40 et 39 points respectivement. Perez repasse devant Ocon pour 1 point, 30 contre 29, qui en même temps relèguent Sainz à la 12èmeplace avec 28pts. Grosjean après un début de saison difficile engrange des points qui pourraient lui sauver sa saison, il est désormais 13èmeavec 20 points, et passe devant son compatriote Gasly qui a 18 points, Leclerc qui a perdu ses points aux stands à cause de la mauvaise stratégie de Sauber reste 15èmeavec 13 points, devant Vandoorne qui cloture un week end cauchemardesque à la 11èmeplace, il est 16èmeau classement général avec 8 points, devant Ericsson qui en inscrivant de nouveaux points passe devant Stroll 5pts contre 4 pour le canadien, Hartley double son capital points avec 2 points. Sirotkin qui a (encore) abandonné à cause d’un problème mécanique ferme la marche, étant le seul pilote du plateau qui n’a toujours pas inscrit de points.

Chez les constructeurs, Mercedes passe devant Ferrari grâce à son doublé, 310/ 302 points. RedBull est 3èmeavec 211 points, devant Renault qui se donne de l’air dans la bataille pour la 4èmeplace avec 80 points, devant Force India et Haas qui comptent toutes deux 59 points, McLaren stagne sur ses 48 points, devant Toro Rosso 20 points, qui voit Sauber revenir à petits pas 18 points, Williams enfin ferme la marche avec 4 points.

Dans une semaine, le 12èmerendez-vous de la saison, et le dernier avant la trêve estivale sera au Hungaroring, à Budapest, le 29 juillet.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s