Formule 1: Grand Prix du Canada: Vettel en patron

34963218_1810347679272097_4194988037966397440_n


10h à Montreal, 15h à Alger, c’est le feu vert au bout de la ligne des stands, ouvrant la piste pour cette première séance d’essais libres du week-end, 7èmegrand prix de la saison, à l’occasion du 40èmegrand prix de Montreal qui se court sur le circuit Gilles Villeneuve à l’île Notre Dame.

A l’exception des deux pilotes Mercedes, tous les autres se sont lancés pour un tour d’installation pour récolter les données nécessaires pour les réglages et entamer cette première séance.

Chez Force India, Nicholas LATIFI pilote canadien de 22 ans qui court actuellement en Formule 2, chez DAMS remplace Sergio Perez pour cette session.

Après un peu plus de 5 minutes, c’est Sergey Sirotkin (Williams) qui se lance pour un premier tour chrono, verdict 1 :23 :556 en pneus super tendres (gomme la plus dure proposée par Pirelli, aux côtés des Ultra-Tendres et des Hyper-Tendres) qu’il améliore dans la foulée 1 :20, puis 1 :18 :798, battu immédiatement après par le dernier vainqueur en date, l’australien Daniel Ricciardo (RedBull) 1 :17 :475 en pneus Ultra-Tendres. Alonso (McLaren) qui court ici son 300èmeGP, réalise le meilleur temps juste après en 1 :15 :240 en pneus Hyper-Tendres, temps qu’il améliore juste après en 1 :15 :006.

A la demie heure, Nico Hulkenberg (Renault) mobilise sa voiture après l’épingle, dans la ligne droite avant l’entrée des stands, à cause d’un problème de boite de vitesse, malgré plusieurs tentatives assisté par ses ingénieurs, il n’arrive à relancer la voiture, drapeau rouge la session est suspendue pour dégager la voiture qui se trouve dans un endroit dangereux.

La séance reprend 10mn plus tard, Hamilton (Mercedes) améliore son chrono et se hisse en tête du classement provisoire, en 1 :13 :967 en super tendres, puis Verstappen l’améliore et réalise un 1 :13 :302 en Hyper-Tendres, talonné par Hamilton qui améliore en pneus Hyper tendres, en 1 :13 :390 et son équipier Ricciardo en 1 :13 :518 en Hyper-tendres également.

Lance Stroll est la première « victime » du « mur des champions », heureusement sans gravité, à part une crevaison sur sa roue arrière droite.

La hiérarchie reste inchangée jusqu’à la fin de la séance, où Vettel, Bottas, Raikkonen, Alonso, Sainz et Vandoorne complètent le TOP 9 qui restent dans la même seconde, Gasly vient en 10èmeposition à 1.7 secondes.

Lors de la seconde séance, Raikkonen réalise le premier temps de référence 1 :16 :158 vite battu par Hartley 1 :16 :014 tous deux en Ultra tendres, puis le finlandais améliore en 1 :14 :817 puis en 1 :14 :382.  Temps amélioré par Hamilton en Super Tendres en 1 :13 :347 puis 1 :13 :031 et 1 :12 :777.

Après 30 mn, Sainz part en tête à queue et heure le mur avec l’arrière de sa voiture, sans gros dégâts apparents sur sa monoplace, mais les débris sur la piste obligent la direction de course à interrompre la session.  Tout comme son équipier lors de la première séance, Sainz devra changer sa boite de vitesse.

A mi séance, Kimi Raikkonen enchaîne les meilleurs secteurs pour réaliser le meilleur temps absolu : 1 :12 :328 en Hyper Tendres, quelques instants plus tard, Verstappen le détrône 1 :12 :198.

Samedi après midi, à l’entame des qualifications, dès le début de la première séance, Q1, premier coup de tonnerre c’est le moteur de Romain Grosjean qui lache dans l’allée des stands ! Qualif terminée pour le pilote français, qui partira en queue de peloton, son équipe devra lui changer son moteur pour la course. Le pilote français parle « d’éléphant noir »qui le poursuit cette saison.

Sirotkin réalise le premier temps de référence en 1 :14 :203 en pneus hyper tendres. Des ténors, Vettel est le premier à entrer en piste très tôt dans la séance en hyper tendres également, 1 :12 :110, battu par Raikkonen 1 :12 :050, puis ils améliorent respectivement en 1 :11 :824 et 1 :11 :725, Verstappen 1 :12 :008 et Hamilton 1 :12 :268 ne peuvent faire mieux tous deux devancés par Bottas 1 :11 :950.

Ericsson (Alfa Romeo Sauber), touche le mur à la sortie de la 3èmechicane. Les deux McLaren s’en sortent à la dernière seconde !!! P14 et P15 pour Alonso et Vandoorne, alors que Vettel a fini 1eren 1 :11 :710.

Eliminés : Gasly, Stroll, Sirotkin, Ericsson, et bien sûr Grosjean qui n’a pas pris part à cette séance.

Q2 : Vettel Raikkonen, Hamilton et Bottas sont les premiers en piste, ils tentent une première tentative en pneus Ultra-tendres, (la gomme médium), alors que Verstappen a préféré les pneus Hyper tendres, il réalise avec le meilleur chrono 1 :11 :472 devant Bottas 1 :11 :514 et Vettel 1 :11 :524, ce dernier alors qu’il était dans une nouvelle tentative mais avec des pneus hyper tendres, et améliorant son chrono, il se retrouve bloqué par 3 voitures. Alonso n’a pu faire mieux que 14èmependant que Ricciardo en 1 :11 :434 réalise le meilleur temps absolu sur ce circuit.

Eliminés Magnussen, Hartley, Leclerc, Alonso et Vandoorne.

Q3 : le premier run a vu Vettel réalisé un excellent 1 :10 :776 devant un surprenant Bottas 1 :10 :857, alors que Raikkonen et Max Verstappen se suivent à 1 millième avec l’avantage pour le pilote Ferrari 1 :11 :095, Hamilton n’a pu faire mieux que P5. Ocon et Perez n’ont pas tourné.

Pour le deuxième Run, Kimi vendange ses chances dès la sortie du 2èmevirage, sortant large dans l’herbe, Verstappen améliore, et se hisse à la 3èmeplace en 1 :10 :937 alors qu’il avait dominé toutes les séance d’essais libres depuis le début du week-end « Je pense que nous avons extrait le meilleur que nous pouvions en qualifications, nous savions que ça allait être un peu plus dur pour nous en Q3, mais je pense que c’est bien d’être si proche. Notre week-end a été vraiment solide, et nous avons progressé avec la voiture lors de chaque séance. En qualifications, la piste a beaucoup gagné en adhérence. Je suis très satisfait » déclarait-il au micro de SkySportsF1, Hamilton également améliore et passe devant le finlandais en 1 :10 :996 et ce malgré un blocage de roue à l’épingle qui lui a fait perdre quelques plumes « Je ne suis pas allé beaucoup plus vite en (Q3 par rapport à la Q2), c’était une séance difficile. Ce n’étaient pas de très bons tours » déclarait-il en fin de séance, Bottas n’arrive pas à améliorer « C’était serré avec Ferrari, c’est toujours agaçant quand c’est si serré et qu’on n’est pas devant, mais nous sommes en première ligne, c’est bien pour demain », alors que Vettel réussit à gagner 12 millièmes, pour réaliser le record absolu du circuit en 1 :10 :764, et ainsi s’adjuger la 54èmepole position de sa carrière, la 4èmede la saison, l’allemand très satisfait de sa performance, avoue qu’il revient de loin ce week-end « Hier, nous avions quelques problèmes, je n’étais pas vraiment content de la voiture et je ne trouvais pas le rythme, D’habitude, j’aime ce circuit. Aujourd’hui, c’était mieux. J’ai dû me réveiller du bon pied » et d’ajouter « La voiture était incroyable en qualifications, toujours plus rapide, c’est fantastique. J’ai commis une erreur dans mon dernier tour, j’aurais pu faire un peu mieux. Merci à l’équipe d’avoir réparé la voiture après que j’ai touché le mur ».  Ricciardo, dernier poleman en date vainqueur en date (Monaco) n’a pu faire mieux que 6ème« Au final, sixième, c’est le top 6 pour lequel nous nous battons toujours, donc ce n’est pas si satisfaisant » a-t-il déclaré à SkySportsF1, et d’ajouter « Cependant, nous avons fait beaucoup de progrès en qualifications après avoir peiné à trouver le rythme tout le week-end. Nous avions toujours un temps de retard et avons redressé la barre en qualifications. Je pense que le tour valait mieux qu’une sixième place mais je ne suis vraiment pas amer d’être au fond du top 6. Je n’ai pas fait du mauvais travail : les autres ont fait mieux, mais je ne m’en veux pas. J’ai fait de mon mieux aujourd’hui ».

35071135_1809856545987877_7553801090781675520_n.jpg
Vettel et Verstappen se congratulent après cette belle séance qualif

Dimanche, 14h10 heure locale, 19h10 à Alger, le départ est donné, tout passe sans encombre au premier virage, Ricciardo prend le meilleur sur Raikkonen pour le gain de la 5èmeplace, et Verstappen est tout proche de faire pareil sur Bottas pour la 2èmeplace, mais préfère éviter le contact « je ne voulais pas l’embrasser, je savais qu’il avait l’intérieur sur le virage 2, donc je ne voulais pas forcer le passage » a-t-il déclaré au micro de Canal Plus en fin de course. Quelques mètres plus loin c’est le gros crash pour Brandon Hartley qui s’est fait tasser par Lance Stroll qui a perdu le contrôle à la sortie du virage 5, l’australien de Toro Rosso a failli partir en tonneaux,  les deux pilotes abandonnent sur le coup. La voiture de sécurité est déployée jusqu’au 5èmetour, le temps de dégager les deux épaves. Désillusion pour le pilote canadien qui n’aura pas bouclé 1 tour dans son grand prix à domicile, lui qui avait inscrit ici ses premiers points en F1, l’an dernier. A la relance, tout se passe bien pour les hommes de tête, mais Sainz et Perez se touchent au premier virage, le pilote mexicain part en tête à queue, à son retour en piste, il  est tout proche d’emmener avec lui Leclerc et Alonso.

34984511_1810348252605373_3951493637442895872_n
Le terrible crash entre Stroll et Hartley

Perez est le premier pilote à s’arrêter au 10èmetour, il chausse des super-tendres, espérant aller au bout de la course, imité un tour plus tard par son équiper Esteban Ocon, qui a été immobilisé beaucoup plus longtemps que son équipier, ses mécaniciens ont eu du mal à retirer sa roue arrière gauche. Pendant ce temps là, Vettel enchaîne les records du tour, au 14èmetour c’est Hulkenberg qui s’arrête, il ressort 13èmeet en pneus super tendres également, un tour plus tard, c’est au tour de son équipier Sainz de s’immobiliser pour son arrêt, les deux pilotes Renault ont eu un arrêt relativement lent à cause d’un écrou avant gauche qui a eu du mal à se desserrer.

Au 17èmetour Verstappen entre aux stands pour ressortir en pneus super tendres, en même temps Hamilton alors qu’il était en ultra tendres, et qui semblait souffrir avec rentre pour son ravitaillement également.

Un tour plus tard c’est Ricciardo qui rentre, et réussit à faire l’over-cut à Hamilton. A ce moment là, Raikkonen qui est remonté en 3èmeposition, continue et roule plus vite que les trois pilotes qui se sont arrêtés.

Le classement à ce moment est Vettel, Bottas, Raikkonen, Verstappen, Ricciardo, Hamilton, Gasly auteur d’un excellent début de course, alors qu’il avait démarré de la 19èmeplace, Magnussen, Grosjean et Hulkenberg.

Au 33èmetour, Raikkonen qui voit les voitures derrière lui rouler plus vite que lui rentre aux stands à son tour pour son unique arrêt mais ressort derrière Ricciardo et juste derrière Hamilton.

Au 36èmepassage, Bottas rentre à son tour, alors que le leader Vettel continue et est toujours le plus rapide en course, qui pour sa part s’arrête au 37èmepassage. Après cete valse d’arrêts, le classement est le suivant : Vettel, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Hamilton, Raikkonen, Hulkenberg, Sainz, Grosjean et Ocon.

Au 43èmetour, Alonso abandonne, échappement cassé, nouvelle désillusion pour le pilote espagnol qui prenait ici son 300èmedépart, et qui connaît ici son 8èmeabandon sur 16 participations au GP du Canada.

Au 52èmetour, Bottas réalise le meilleur temps 1 :13 :992, vite battu par Vettel 1 :13 :964, le pilote finlandais qui se fait une petite frayeur au 1ervirage, en ratant qui freinage, heureusement sans conséquences.

Au 64ème tour, Hamilton se rapproche de Ricciardo, mais n’arrive pas à prendre le dessus, pendant que Verstappen réalise le meilleur temps en course : 1 :13 :864

Le classement ne changera pas, Vettel s’impose pour la 3èmefois de la saison, la 50èmede sa carrière à une longueur d’Alain Prost. C’est la 232èmevictoire pour Ferrari « Parfait, c’est une bonne façon de décrire la course, incroyable », a déclaré Vettel à la sortie de sa SF71H. « J’ai dit hier à quel point cet endroit compte pour Ferrari. Avoir une course comme celle que nous avons eue aujourd’hui a été incroyable.Et d’ajouter « Après une longue période sans victoire de Ferrari ici, j’ai vu les gens autour et ils étaient super heureux ! Ils vont faire la fête ce soir ».

35102773_1810348735938658_2759235927531323392_n.jpg

L’allemand s’impose devant Bottas, solide mais fataliste « Depuis le premier tour, ils étaient plus rapides en permanence et contrôlaient la course », a commenté Bottas au sujet de Ferrari. « Nous manquions de carburant à la fin, c’est pourquoi Max a pu se rapprocher. Je pense que c’était le maximum aujourd’hui. Hier, ça s’est joué à des centièmes de seconde. La deuxième place était le maximum pour nous, donc je suis satisfait…mais je ne suis pas content d’être derrière » Verstappen pour qui la bataille avec Bottas s’est poursuivi jusqu’à la ligne d’arrivée à l’avantage donc du finlandais pour seulement 1 dixième de secondes complète le podium, frustrant pour le néérlandais « Nous sommes rentrés au stand tôt car les hyper-tendres s’usaient, mais nous avons eu un très bon rythme en super-tendres. Il n’y a qu’un dixième d’écart sur la ligne, c’est dommage ! »A-t-il déclaré en fin de course. Suivent Ricciardo pour qui « résister » à Hamilton est comme une « petite victoire » « Très bien ! Je suis relativement content pour une quatrième place, » a-t-il déclaré à SkySportsF1 « Nous avons choisi de nous qualifier en hyper-tendres. Nous savions que ce serait agressif au début, mais nous avons fait ce que nous pouvions avec notre stratégie. Je suis très content »devant donc Hamilton qui finit 5èmelui qui a même craint à un moment l’abandon à cause de son moteur « Je suis très reconnaissant d’avoir fini la course, vraiment content », assure le pilote Mercedes avant d’ajouter « Dès le début, il me manquait de la puissance, et je n’arrivais pas à faire baisser les températures moteur. Je pensais que le moteur allait lâcher. Cela ne cessait de fluctuer. J’ai persévéré et j’ai réussi à finir. J’aurais pu perdre beaucoup plus de points aujourd’hui », Kimi Raikkonen finit 6èmedevant Hulkenberg, Sainz, Ocon et Leclerc qui rajoute encore un point à son capital, le rookie monégasque connaît une belle entame de saison, alors que certains médias le voient déjà chez Ferrari l’année prochaine.

Au classement du championnat du monde, Vettel reprend les commandes avec 121 points, devant Hamilton 120, Bottas 86, Ricciardo 84, Raikkonen 68, Verstappen 60, Alonso 32 qui est rejoint par Hulkenberg, Sainz est 9èmeavec 24 points devant Magnussen 19 et Gasly 18, le français a terminé 11ème, suivis de Perez avec 17 points, et Ocon 11 pts, talonné par Leclerc avec 10 points, Vandoorne 8pts, Stroll 4, Ericsson 2 et Hartley 1pt, Grosjean et Sirotkin sont les seuls à ne pas avoir de points pour le moment.

Chez les constructeurs, Mercedes conserve l’avantage sur Ferrari avec 206 points contre 186, RedBull est 3èmeavec 134 points, l’écurie autrichienne qui commence à agacer Cyril Abiteboul pour qui l’offre moteur (Renault NDLR) ne sera plus valable en Autriche, date à laquelle l’écurie autrichienne veut rendre sa réponse, Renault est 4èmeavec 56 points devant McLaren avec 40 points, Force India 28, Toro Rosso et HAAS avec 19 points, Sauber 12 points et enfin Williams ferme la marche avec 4 points.

Le prochain rendez vous le 24 Juin à l’occasion du retour du grand prix de France, au Paul Ricard cette fois-ci.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s